harmonyvision

La norme ISO 12870:2016, pour les montures de lunettes

Si l’une des composantes des lunettes nous met dans l’inconfort, cela impacterait sans équivoque sur notre vue. Pour ne soulever que les montures, c’est la raison pour laquelle un dispositif technique a été développée par l’Organisme internationale de normalisation qui est l’ISO afin de prescrire les exigences qualitatives de tel produit. Il s’agit ici de la norme ISO 12870:2016.

Quid d’une norme ISO ?

Aux côtés de l’IEC, du Codex Alimentarius et de l’UIT, l’ISO figure parmi les organismes internationaux chargés d’élaborer des normes à envergure international. Les pays en est membre par le biais de leurs organismes nationaux de normalisation respectifs, comme l’AFNOR ou Agence Française de Normalisation pour la France. Cet organisme est reconnu internationalement et produit alors des dispositifs dont l’application se situe au plus haut degré de l’échelle, en dessus des normes régionales et nationales.

Etant le fruit d’un consensus international des experts et parties prenantes issus des pays membres du Comité technique concerné par les travaux, une norme ISO constitue un document technique établit et approuvé par l’ISO. Tel document décrit des lignes directrices ou des spécifications de qualité afférentes à un produit, service ou système de gestion. L’objectif ultime de tel document étant de disposer d’un référentiel en guise de langage unique au niveau international traitant un niveau optimal de qualité et de sécurité pour le bien-être des consommateurs. Ainsi, pour toutes questions attrayant à la santé humaine, l’ISO ne cesse d’apporter sa contribution en proposant le développement des normes requises. D’où l’importance de la norme ISO 12870:2016 pour les montures de lunettes.

L’ISO 12870:2016 en bref

La norme s’intitule : « Optique ophtalmique — Montures de lunettes — Exigences et méthodes d’essai ». La première indication énonce le nom du Comité technique ayant concouru à l’établissement du document. La deuxième attrait aux produits à normaliser. La troisième résume déjà les points soulevés par la norme. Le présent dispositif s’applique aux montures de lunettes démunis de verres fabriqués pour être assortis de tous les verres de spécification. Pour tout intéressé, fabricants, fournisseurs, détaillants et utilisateurs de montures de lunettes, celle-ci est disponible pour prévisualisation et pour l’achat via le site web de l’ISO.

Deux grandes sections composent cet écrit, dont les exigences et les méthodes d’essais. Concernant la première, la compatibilité physiologique, le système de mesure, les différents tolérances, les stabilités : dimensionnelle et mécanique, les diverses résistances sont énumérés. La deuxième traite du choix, de la préparation et du conditionnement des échantillons, des essais et des contrôles de conformités, des méthodes et des marquages. Deux séries d’annexes complètent le document. 

Des montures de lunettes conforme à la norme : des avantages considérables

Une norme est élaborée en vue d’être appliquée. Ce ne serait dans l’intérêt de quiconque de la laisser lettre morte. Le document est mis à disposition des fabricants à leur grand avantage car il édicte la meilleure manière de procéder. Certes, la conformité aux normes relève de la libre faculté de chacun mais cela procure des bénéfices inimaginables. Concevoir et vendre des montures de lunettes conformes aux exigences de la norme ISO 12870:2016 constitue un gage de confiance pour les consommateurs en termes de qualité, de sécurité et de fiabilité du produit. Non seulement ce dernier sera plus compétitif sur les marchés mais le fabricant et le vendeur gagneront en valeur ajouté. Un ophtalmologue ne va pas rediriger ses patients vers des vendeurs de produits hors-normes.

Le consommateur, quant à lui, a le choix d’acheter ou non une monture respectant cette norme. Toutefois, le cout lié aux problèmes de santé engendré par une monture hors-norme peut être probablement plus élevé par rapport au surplus de cout nivelé pour l’achat d’une qui est conforme à la norme. Dans un souci sanitaire, opter pour un produit respectant les normes applicables n’est pas optionnel.

Quitter la version mobile